L’ORÉE, CRISSIER

Lauréat du MEP en 2012, AWP a développé ensuite une image directrice accompagnant la rédaction du Plan de Quartier validé sans aucune opposition. L’agence s’est ensuite vue confier 3 missions distinctes et complémentaires par Plazza et une mission par la commune de Crissier : 

– une mission d’urbaniste en chef, le suivi en tant que «gardien du temple» de l’ensemble du quartier.
– une mission d’architecte et architecte paysagiste pour la réalisation des espaces publics, place, parc et infrastructures (parkings de 900 places, locaux techniques).
– une mission d’architecte pour 3 ensembles immobiliers (logement, logement étudiant, tertiaire ainsi que l’école du quartier).
– enfin une mission de conception du parc public de la Mèbre en contre bas et liaison directe entre le quartier et le centre vielle.

La démarche de création de ce nouveau quartier s’appuie sur l’exceptionnalité du site de l’Orée de Crissier, dont le potentiel doit être mis en valeur. Partant de l’échelle du grand paysage, des éléments structurants du territoire suggèrent une vision sur mesure pour cette situation unique. En effet, le site a les qualités d’un Belvédère visible à distance, proposant des cadrages sur un paysage aux couches multiples, une poétique de la mixité : le lac, puis au loin le Jura et les cimes alpines, mais aussi le paysage infrastructurel, celui des grands ensembles de logements, puis un tissu d’habitat de faible densité saisi dans une nature abondante. Cette situation unique de surplomb est directement environnée d’éléments paysagers forts, avec à l’Ouest et au Nord une nature boisée, dense, qui s’effile sur un talus abrupt en un cordon vierge le long du cours de l’eau (la Mèbre). à l’Est, le terrain se relève en pente douce arborant les trames réglées des
vergers qui l’habitent. Le futur quartier se positionne au contact de ces paysages, hybridation entre les systèmes de la forêt à l’Ouest et des vergers à l’Est, puis le lac, les montagnes et les connexions avec la Ville.